Goûter Littéraire

Prix des Jeunes Écritures RFI-AUF

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), en partenariat avec Radio France Internationale (RFI), a lancé du 03 décembre 2018 au 05 février 2019, la première édition du « Prix des jeunes écritures » pour toute personne agée de 18 à 29 ans.

Il s’agissait de rédiger un texte de 15 000 caractères maximum (espaces compris) avec pour phrase d’accroche « Toute histoire commence un jour, quelque part… », première phrase du roman « Les exilés meurent aussi d’amour » de Abnousse Shalmani, édité chez Grasset. Par cette littérature courte, l’ AUF et (RFI), ont voulu promouvoir l’écriture et la lecture du français. Mais aussi, donner la chance aux passionné(e)s d’écriture et de littérature de se révéler à eux-mêmes.

Le concours s’est tenu en trois phases : La phase de soumission des œuvres (03 décembre au 13 janvier) ; la finale (22 janvier au 5 février) et l’annonce des lauréats lors de la semaine de la Francophonie (16 au 24 mars). C’est au total plus de 670 œuvres qui ont été soumises pour 40 finalistes, desquels il eut 3 lauréats dont deux choisi par le jury pour les Prix RFI-AUF et RFI-AUF mention Prix étudiants, et le dernier par le public pour le Prix Public.

Les lauréats choisis par le jury ont pu profiter d’une semaine parisienne d’expériences culturelles et littéraires d’une valeur de 2000€. Quant au lauréat du Prix Public, il s’est vu attribuer un lot de 20 livres.

Les Lauréats

De gauche à droite
Marie-Christine Saragosse, directrice générale de France Média Monde ; Nicolas BRNS Prix RFI -AUF;
Yanick Lahens écrivaine haïtienne ; Yemna Prix RFI-AUF mention Prix étudiants ; Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’AUF.
  • Nicolas BRNS, reçoit le Prix RFI-AUF pour Salim et moi
    Un portrait touchant et authentique, qui ne manque pas de souffle ! L’écriture fourmille de formulations originales qui s’appuient sur un langage parlé d’une grande justesse. La chute se dessine habilement et est amenée avec douceur dans la dernière phrase… 
    Une œuvre qui fait du bien !
  • Yemna, reçoit le Prix RFI-AUF mention Prix étudiants pour Illusion
    L’auteure aborde le thème des violences conjugales d’un point de vue original et nous livre une œuvre sans concessions qui amène le lecteur à réfléchir sur l’angle abordé… 
    L’intelligence du message délivré rend cette histoire aussi dure que réussie, à l’image de sa chute.
  • May Tafesh, reçoit le Prix du Public pour Les défis de la vie
    Les lecteurs ont apprécié le message d’espoir qui résonne dans cette œuvre, véritable célébration de la vie et encouragement à combattre la maladie… Désormais lue par plus de 7000 personnes.

Source: Short Edition

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s