Éducation, Events

Ma Thèse en 180 secondes, Finale Nationale 2019, La Côte d’Ivoire à sa représentante pour Dakar

Créé en 2012 et organisé par l’Acfas (Association francophone pour le Savoir), le concours Ma thèse en 180 secondes offre l’opportunité aux doctorant(e)s et jeunes enseignant(e)s-chercheur(e)s de présenter leur sujet de recherche, en trois minutes, dans un exposé clair et concis à un auditoire inexpérimenté et diversifié. 

Le saviez-vous?

Ce concours, permet aux différent(e)s candidat(e)s de perfectionner leurs aptitudes en communication, et d’avoir la possibilité de diffuser leurs recherches à l’international. 

And the winner is…

C’est ce jeudi 27 juin 2019, que s’est tenue la finale nationale ivoirienne dudit concours à l’Institut Français de Plateau. Étaient en lice 12 doctorants qui représentaient quatre universités, à savoir : L’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, L’université Nangui Abrogoua, L’Institut Polytechnique Félix Houphouët-Boigny, et L’université Alassane Ouattara de Bouaké.

C’est Mlle Amoin Gervaise Kouamé doctorante en 3ème année de Botanique et phytothérapie à l’université Nangui Abrogoua qui a été sacrée lauréate du concours  » Ma thèse en 180 secondes  » édition 2019. Son sujet de recherche s’intitule comme suit: Plantes à potentielle phyto-estrogénique : une solution contre les symptômes de la ménopause.

Le jury était présidé par Mme Rita KAKOU YAO, Professeure Titulaire de Physique Atomique et Moléculaire, à l’Université FHB de cocody et Présidente des Femmes Chercheures de Côte d’Ivoire.

Il convient de noter que cette finale qui est à sa 3ème édition a été possible grâce à l’Agence Universitaire de la Francophonie qui est l’une des institutions partenaires à l’organisation de ce concours.

La Finale Internationale

La finale internationale de Ma thèse en 180 secondes est organisée sous l’égide d’un Comité international, composé des représentants des institutions qui organisent la finale du concours sur leurs territoires respectifs. Ces institutions accueillent et organisent à tour de à tour de rôle, la finale internationale. 
• En Belgique : Université de Liège, Université de Namur, Université catholique de Louvain, Université Libre de Bruxelles, Université de Mons, Université Saint-Louis
• Au Canada (Québec) : Association francophone pour le Savoir (ACFAS)
• En France : Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Conférence des Présidents d’université (CPU)
• Au Maroc : Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST), Université Mohammed V de Rabat
• En Suisse : Conférence universitaire de Suisse occidentale (CUSO)
• L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) : Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, Haïti, Liban, République Démocratique du Congo, Sénégal et Tunisie


La finale internationale 2019 aura lieu à Dakar, au Sénégal, le 26 septembre 2019. 

Nous souhaitons plein succès à notre Éléphante Doctorante pour la finale internationale. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s