Goûter Littéraire

La Rose Orange

Très chère Sœur Kimia, Je ne sais pas si vous ouvrirez cette lettre, Je ne sais pas si vous me lirez, Mais je ne peux garder ce secret pour moi tout seul, je me dois de vous le dire... Il y a tout juste un mois que je poussais le portail de ce couvent pour entretenir ce magnifique jardin et ses splendides fleurs, Je ne savais pas ce qui m’attendait.